Portail de François Jortay

Inventeur de la lasagne mystique

Sortir de l'analphabétisme informatique

email Facebook Twitter
Màj : 2 sept. 2022   –   # pages : 5 [?]

Faits

https://jortay.net/blog/analphabetisme-informatique#faits
analphabetisme-informatique.jpg

L'antithèse de la citoyenneté numérique est l'analphabétisme informatique (ou "numérique"), qui est malheureusement la norme plutôt que l'exception. Ainsi il touche même de nombreux jeunes universitaires ! Autrement dit, l'ampleur réelle de l'analphabétisme informatique est considérablement sous-estimée voire ignorée.

L'analphabétisme informatique a eu pour effet de pousser la population dans les bras des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft).

D'autre part, force est de constater que, dans les pays européens, ces entreprises privées ne sont concurrencées par aucune entreprise publique, alors que le modèle économique d'Internet est pourtant particulièrement bien adapté aux entreprises publiques [approfondir].

Deux corrélats de l'analphabétisme informatique sont le technologisme – c-à-d l'utilisation de certaines technologies malgré que leurs effets négatifs l'emportent sur leurs effets bénéfiques, le smartphone étant un exemple emblématique – et l'info-addiction.

On notera que l'info-addiction favorise la diffusion de messages publicitaires incitant à la consommation de technologies globalement nuisibles.

dynamique
régressive

Cette dynamique régressive entre analphabétisme informatique, technologisme et info-addiction, est en voie d'entraîner une résurgence de l'analphabétisme tout court, comme le suggère le graphique ci-dessous (ainsi que l'incapacité de la plupart des étudiants de l'enseignement supérieur à écrire une phrase sans faute d'orthographe ou grammaticale).

1992 : ouverture d'Internet au grand public
2004 : création de Facebook
2005 : création de YouTube
2007 : Apple lance son premier iPhone

Vente de livres aux USA entre 1992 et 2021

lecture.png

Source : statista.com

L'alphabétisme numérique est donc bien une forme d'alphabétisme, car l'informatique repose sur l'écriture et la lecture de langages informatiques, servant à la programmation d'algorithmes (ou programmes).

Notons que, à l'instar du langage mathématique, les langages informatiques ne tolèrent ni les fautes d'orthographe ni les fautes de grammaire régulière ...

Langages de programmation

En cliquant sur le bouton, vous provoquerez l'affichage de la date :

Date :

Voici le code correspondant à cet encadré, écrit en langages HTML, CSS et Javascript :

langage-programmation

Intuitifs. Même si vous n'avez aucune notion d'informatique, il est possible de deviner la signification de chacune des chaînes de caractères (c-à-d tout ce qui est entouré par un espace) de chacune des lignes de cet algorithme. La lectrice est vivement invitée à faire l'exercice deux ou trois fois d'affilée (éventuellement à l'aide d'un dictionnaire anglais-français).

Complémentaires. Dans le code-ci-dessus, essayez d'identifier le langage de chaque ligne ou portions de chaînes de caractères [réponses].

image
vs texte

Le développement généralisé de l'informatique dans la société a de profondes conséquences économiques et culturelles. Ainsi force est de constater que le format vidéo tend à se substituer de plus en plus au format texte.

Cela ne peut pas être sans effets substantiels au niveau cognitif. En effet :

  • la vidéo – médium en accès séquentiel – est propice à la diffusion de messages favorisant la perception intuitive, mais pouvant aussi exploiter l'émotionnel (ce qui est particulièrement le fait de la publicité et de la propagande) ;
  • le texte facilite grandement l'accès direct (relativement à la vidéo), ce qui le rend plus efficace pour l'analyse et l'étude, et partant, le sens critique.

Par conséquent, toute autre chose étant égale, la substitution progressive de la vidéo au texte devrait logiquement inhiber les capacités d'analyse, d'étude et de sens critique au sein de la population. D'autre part, rien ne permet d'affirmer qu'une meilleure perception intuitive des messages permettrait de neutraliser le conditionnement cognitif induit par la publicité et la propagande.

Responsabilités

https://jortay.net/blog/analphabetisme-informatique#responsabilites
 2.1. Décideurs politiques
 2.2. Citoyens

Décideurs politiques

https://jortay.net/blog/analphabetisme-informatique#decideurs-politiques

L'analphabétisme informatique touche même les jeunes universitaires (surtout en sciences humaines). Par conséquent, il en est de même de leurs aînés qui exercent des fonctions politiques.

Sauf que ... les politiciens sont conseillés par des experts scientifiques. Par conséquent, il faut envisager une autre explication : la corruption. En effet, comme exposé dans la section précédente, l'analphabétisme informatique a créé un marché gigantesque pour les GAFAM ...

gates-decroo.jpg

Bill Gates reçu par le président du Parlement belge. Pourquoi ce privilège ?

Business et politique. En 2005, à l'occasion de sa visite à la Commission de l'UE, Bill Gates [source], PDG de Microsoft, a été reçu en chef d'État par Herman De Croo, président du Parlement belge, ce qui est un privilège inacceptable. Or force est de constater que cette visite a été suivie par la décision de la plupart des gouvernements européens de ne pas remplacer les logiciels Microsoft (en particulier le système d'exploitation) par des logiciels libres dans les administrations publiques. Et cela alors que le rapport qualité/prix des logiciels libres est nettement supérieur à celui des logiciels Microsoft.

Or le principe du logiciel libre est connu pour augmenter le niveau de culture informatique de ses utilisateurs, en stimulant une approche proactive, et aussi grâce à l'activité d'une très efficace communauté d'entraide (développeurs et utilisateurs). D'autre part, la capacité de cette communauté à améliorer encore la qualité des logiciels libres aurait été démultipliée si la demande étatique de services informatiques s'était tournée vers elle plutôt que vers le big business (rappel : le logiciel libre autorise sa commercialisation : approfondir).

Les marchés publics offerts au big business par les chefs de gouvernements européens ne concerne pas que les logiciels. Concernant la partie "data", il est frappant de constater que c'est le fils de ce même Herman Decroo, Alexander, qui lorsqu'il était ministre des télécommunications (2014-2018) a littéralement livré le registre national à un consortium privé composé de quatre grandes banques (ING, BNP Paribas Fortis, Belfius et KBC) et des trois principaux opérateurs de réseaux mobiles du pays (Proximus, Base/Telenet et Orange) [approfondir]. Alexander Decroo est devenu premier Ministre du gouvernement belge en octobre 2020...

Notons que la corruption et les conflits d'intérêt, pourraient viser également les conseillers scientifiques des gouvernements. En effet, il s'avère que la plupart des experts scientifiques en informatique entretiennent des relations professionnelles régulières avec les grandes entreprises du secteur informatique.

Soulignons également que, pour les conseillers militaires, l'informatique est une arme (cf. la notions de cyberguerre). Par conséquent, l'analphabétisme informatique organisé pourrait être considéré, par la classe dirigeante, comme un moyen de priver la population de cette arme (de défense comme d'attaque, contre un gouvernement totalitaire). Dans cette optique, l'État totalitaire vise à concentrer l'enseignement obligatoire de l'informatique sur la consommation numérique (dont le technologisme) plutôt que sur la production informatique (dont la programmation).

Lorsque vous propagez sur les réseaux sociaux un article ou une vidéo dont vous n'êtes pas l'auteur, vous n'avez rien produit. Vous avez en réalité payé pour un service prétendument gratuit. Ce paiement consiste en la révélation de vos centres d'intérêts, ce qui permettra à des forces économiques d'afficher sur votre écran des publicités personnalisées, et à des forces politiques de vous surveiller (à des fin bienveillantes ou malveillantes). Forces économiques et politiques sont généralement intimement liées.

Et puis, il y a la responsabilité individuelle de chaque citoyen(ne) ...

Citoyens

https://jortay.net/blog/analphabetisme-informatique#citoyens

La lectrice est invitée à évaluer la nature passive ou proactive de son comportement face à cette situation. En particulier, il est incohérent de dénoncer les exactions des GAFAM à l'encontre de la démocratie, tout en ne faisant pas le minimum nécessaire pour échapper à leur emprise, c-à-d :

  1. utiliser un système d'exploitation libre tel que Linux Debian en lieu et place de MS Windows ou macOS ;

    programme d'auto-formation par la pratique : linux-debian.net

  2. disposer d'une adresse email ainsi qu'une page web à nom de domaine propre : prenom@nom.ext et www.nom.ext ;

    programme d'auto-formation par la pratique : democratiedirecte.net/citoyennete-numerique

  3. utiliser un gsm basique plutôt qu'un smartphone, mesure indispensable pour échapper à l'info-addiction.

Les auto-formations référencées ci-dessus devraient devenir un hobby, à l'instar de la pratique régulière d'une activité sportive ou artistique. Car l'informatique se répand dans tous les secteurs de la société, non seulement économiques, mais également politiques et judiciaires, ou encore dans le domaine de la santé. C'est pourquoi il importe que chaque citoyen maîtrise une solide culture générale en informatique, théorique et pratique. C'est cela la citoyenneté numérique.

Contact

jortay.net
menu.jpg

Une publication de François Jortay

top-of-page.png