Portail de François Jortay

Travailleur libre

L'UE n'impose pas de restrictions sur les achats de nourriture et d'engrais en provenance de Russie

email Facebook Twitter
Màj : 19 juil. 2022   –   # pages : 2 [?]

Bruxelles, 18 juillet 2022, Tass
Article traduit.

mesures-anti-russes.aliments.jpg

Les sanctions de l'UE ne contiennent et ne contiendront aucune restriction directe sur les exportations russes d'engrais et de denrées alimentaires et aucune interdiction de leur paiement, a déclaré le chef de la politique étrangère de l'UE, Josep Borrell, après une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles.

Borrell a souligné que le nouveau paquet de sanctions anti-russes sur lequel les ministres des Affaires étrangères de l'UE se sont mis d'accord ne contient "rien de nouveau" et peut être considéré comme une version améliorée du paquet actuel qui est maintenant en vigueur. Il a dit que depuis le début [de l'introduction des sanctions] "la nourriture et les engrais n'étaient pas inclus dans le paquet de mesures anti-russes".

"S'il y a surconformité, s'il y a des contournements du marché par certains acteurs économiques et financiers, nous essayons de leur expliquer qu'il n'y a rien dans nos mesures restrictives qui les empêche d'exporter et de payer pour la nourriture et les engrais", a-t-il déclaré.

Borrell a souligné que, selon l'UE, tous les problèmes alimentaires mondiaux ne sont causés que par le blocage des exportations de céréales en raison du conflit en Ukraine. Il a également exprimé l'espoir que la Russie, l'Ukraine et la Turquie parviendront à un accord lors des pourparlers d'Istanbul sur l'exportation de céréales ukrainiennes par voie maritime.

Auparavant, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait déclaré que la crise alimentaire dans le monde était apparue bien avant le début d'une opération militaire spéciale en Ukraine et avait notamment été causée par la pandémie de coronavirus et les erreurs de calcul des pays occidentaux. Il a toutefois noté que la situation actuelle a aggravé la crise alimentaire et que les sanctions occidentales sont devenues l'une des principales raisons de la rupture des approvisionnements alimentaires.

---
Source : tass.com
L'agence Tass est une entreprise publique russe.

Contact

jortay.net
menu.jpg

Une publication de François Jortay

top-of-page.png