Portail de François Jortay

La libre-pensée n'est rien sans le libre-travail

Une théorie de la libération

email Facebook Twitter
Màj : 23 mai 2024   –   # pages : 5

Introduction

https://jortay.net/liberation#introduction

La libération proactive est une démarche individuelle, que l'on peut synthétiser en deux couches :

  • concevoir un projet de vie libre, et y adapter son mode de vie vers le minimalisme.

  • abandonner les idéologies (politiques et religieuses), et leur substituer une démarche spirituelle fondée sur :

    • la pratique régulière d'une activité artistique ou artisanale (comme hobby ou activité principale, peu importe), afin de développer ses capacités créatrices, et partant, la confiance en soi nécessaire pour l'apprentissage des techniques évoquées au point suivant ;

    • le développement d'une culture (praxis) de la libération, par l'apprentissage (permanent), la pratique et la promotion des techniques de partage collectif des pouvoirs politique, monétaire et informatique (cf. infra).

      On notera que ce second point accélère l'extension des libérations individuelles à la libération collective.

Projet et mode de vie

https://jortay.net/liberation#projet-mode-vie

L'inactivité dans le chômage et la retraire est aussi nuisible, pour l'individu et la société, que l'activité inutile voire nuisible de la majorité des salariés et faux indépendants.

Le projet de vie libre consiste à travailler librement c-à-d exercer une activité utile à autrui, et que l'on apprécie. En effet, une source fondamentale du bonheur réside dans la production libre de biens ou services utiles à autrui, et dont notre maîtrise (le savoir-faire) se développe sans cesse. Car c'est une joie intense que de réaliser des objectifs utiles, et de progresser dans la maîtrise d'une pratique. Or on apprend d'autant plus vite une matière ou une pratique qu'on l'apprécie.

Le concept de retraite obligatoire est donc une absurdité. Sa popularité sert bien plus les entreprises financières que les pensionnés, attirés en dehors de la société par le mythe de la "retraite bienheureuse". PS : cette remarque ne concerne évidemment pas la réduction de l'activité en raison de problèmes de santé, mais les aides (médicales, financières, sociales) qui accompagnent cette réduction (temporaire ou permanente) ne doivent pas discriminer en fonction de l'âge.

En l'absence d'AU (permettant de vivre chichement sans devoir travailler), le travail libre n'est accessible qu'aux rentiers, disposant d'un patrimoine suffisant. La plupart des gens n'ont donc pas accès au travail libre !

Contrairement à l'AU, les aides aux revenus du système actuel de SS ne peuvent être cumulées avec une activité rémunérée. Pour les personnes n'ayant pas de patrimoine suffisant, le travail libre doit donc nécessairement être bénévole. Et il leur faut en outre réduire au maximum leurs dépenses courantes (adaptation du mode de vie). Pour ce faire, je pratique un mode de vie minimaliste : appartement de petite taille (35m2), pas de voiture (ni voyages en avion), ni TV, ni smartphone, ni lave-vaisselle, ni lave-linge, ni tourisme de masse (dont les sports d'hiver), etc.

minimalisme.jpg

Minimalisme

Au niveau télécommunication, je possède juste un ordinateur (libéré) et un téléphone portables. Au niveau transport, je veille à résider à moins de trente minutes (en bus) d'une gare. Au niveau logement, je me satisfais de la location, qui maximise ma mobilité géographique.

Notez qu'en adaptant votre mode de vie (minimalisme) à votre projet de vie (travail libre), vous participez efficacement à la préservation de l'environnement (car, non, vous ne protégez pas l'environnement en signant des pétitions, en manifestant, en votant ou même en triant vos déchets).

Soulignons enfin que le mode de vie minimaliste est tout à fait possible dans un ménage avec enfants. C'est ce que l'on appelle l'éducation par les parents, dont le mode de vie sert de modèle/référence aux enfants. La seule condition est évidemment que les parents partagent le mode de vie minimaliste. Quoi qu'il en soit, invitez vos enfants à lire le présent document, pour en discuter.

Démarche spirituelle

https://jortay.net/liberation#demarche-spirituelle

En toile de fond de ce projet de vie fondé sur le travail libre, et de ce mode de vie fondé sur le minimalisme, il y a une démarche spirituelle, substituable aux idéologies politiques (écologisme, communisme, libéralisme, ...) et religieuses (islam, christianisme, judaïsme, bouddhisme, hindouisme, ...).

Cette démarche spirituelle consiste en :

  • la pratique d'un art (peinture, musique, danse, ...), ou d'une activité artisanale, qui stimulent la créativité et la confiance en soi ;
  • l'apprentissage, la pratique et la promotion de techniques de partage des pouvoirs politique, monétaire et informatique :

Je ne mentionne qu'en remarque l'évidente nécessité physique et psychique, en toile de fond, d'intégrer dans le mode de vie (i) une alimentation saine et variée ; (ii) une activité physique quotidienne.

Les systèmes politique et monétaire sont des systèmes informationnels, dont l'infrastructure est de plus en plus fondée sur les technologies de traitement de l'information, c-à-d l'informatique. Il est donc dans l'intérêt des classes dirigeantes de maintenir les populations dans l'analphabétisme informatique. Force est de constater que les populations sont bien plus incitées à utiliser ces technologies comme moyens de consommation (cf. smartphone et ses "apps") que comme moyens de production (ordinateur, tableur, site web, programmation, ...), ce qui les conduit à se comporter plus comme des suiveurs que comme des co-décideurs.

Malheureusement, les populations sont également conditionnées à se considérer comme incapables de maîtriser les technologies de l'information (lesquelles sont considérées comme une arme de guerre, par les gouvernements...). C'est pourquoi la théorie de la libération promeut la pratique d'un art ou d'une activité artisanale (comme hobby ou comme métier), pour se libérer de ce conditionnement à l'auto-dévalorisation.

Soulignons enfin que l'activité d'apprentissage, pratique & promotion des techniques de partage des pouvoirs politique, monétaire et informatique n'est pas une épreuve ni une course, mais une constante s'inscrivant dans la longueur du mode de vie libre et de la citoyenneté proactive. Enfin si la libération individuelle commence le jour où l'individu décide de s'y engager, la libération collective est par contre nécessairement beaucoup plus lente. Mais l'important c'est que le mouvement soit engagé.

Personnellement, je me méfie toujours des discours d'urgence (politique, climatique, sanitaire, ...), car c'est en général pour inciter les gens à donner sans réflexion de l'argent, ou leur vote, ou encore à renoncer à certains droits.

Vers la fin des idéologies

https://jortay.net/liberation#vers-fin-ideologies

Théorie de la libération (3m53s, 2024)

La vidéo ci-dessus présente une typologie synthétique, c-à-d une simplification d'une réalité plus complexe. Voici quelques remarques complémentaires (non exhaustives) :

  • Historiquement, les considérations politiques étaient développées dans le cadre d'idéologies religieuses ou de réflexions philosophiques (déjà à l'Antiquité). Les idéologies politiques se sont sécularisées, via des écrits spécifiques, à partir du 16°siècle.

  • Au niveau institutionnel, l'organisation verticale (hiérarchique) est plus marquée dans certaines religions (islam chiite, christianisme catholique, bouddhisme tibétain, ...) que dans d'autres (islam sunnite, christianisme protestant, hindouisme,  ...). Mais au niveau individuel, dans toutes les religions les prêtres et les théologiens ont un ascendant moral ou intellectuel sur les croyants.

  • Quand je suggère que la société devrait évoluer de telle sorte que le statut principal de l'individu passe de consommateur (de politique et/ou de religions) à un statut principal de producteur (de sciences, technologies et philosophie), je veux dire "producteur de" aussi bien que "producteur au moyen de". Ainsi le smartphone est conçu pour être essentiellement un outil de consommation (et de contrôle des individus ...), tandis que l'ordinateur fut conçu essentiellement comme outil de production (par exemple, gérer la comptabilité d'un ménage dans un tableur est peu aisé sur un smartphone).

Art

Dans ces deux très courtes vidéos expérimentales, j'ai symbolisé le progrès et l'élévation spirituelle par l'image de l'escalier :

"Ésotérique", 4m05s, 2015, © François Jortay

Lift-off", 1m0s, 2017, © François Jortay

jortay.net
menu.jpg

Auteur : F. Jortay   |   Contact :   |   Suivre : infolettre

top-of-page.png